le théâtre

à partir de l'ouvrage : Un siècle de spectacles, de divertissements et de plaisirs à Béziers par Alex Bèges et Jacqueline Pech (Cahier de la Société Archéologique, Scientifique et Littéraire de Béziers) 
 

La Salle Berlioz est un haut lieu de la musique à Beziers et inaugurée en octobre 1898

 

En 1894, les mélomanes et amoureux des arts créent la Chambre Musicale et y accueillaient nombre d’artistes internationaux. Ces familles fortunées ne manquaient pas de voyager et de découvrir à Paris, ou encore à Bayreuth, de nouvelles partitions. On y entend Saint-Saëns, Franck, D’Indy, Debussy, Ravel … Il parait indispensable de faire connaître ces compositeurs à Beziers. 

 

Le projet était ambitieux mais manquait une salle de concerts. On y joue du Mendelsohn, Saint-Saëns, Haydn, Beethoven … Le foyer du public du Grand Théâtre, le premier étage du Café des arts ou encore la Salle du Patronage, dépendance du Pensionnat de l’Immaculée Conception n’étaient pas suffisants.

 

Un lieu de concert devenait alors indispensable. En 1898, Gustave Fayet, Louis Théveneau et Frédéric Donnadieu s’associent et achètent un terrain au coin de la Rue Berlioz et de la Rue Solférino. La construction de la salle va très vite l’ouverture se fait en octobre de la même année. Quelques jours après, juste avant un concert, les structures en béton, nouvelles pour l’époque, s’écroulent. Il faut alors reconstruire la salle. 

 

Le projet est confié à l’architecte Léopold Carlier et la structure du bâtiment sera réalisé par les ateliers Eiffel. La salle au première étage était desservie par un escalier unique. La scène modeste, pouvait s’agrandir selon les concerts. Un orgue en fond de scène permettait de présenter notamment des concerts de musique religieuses. 

 

En 1903, on y joue des oeuvres comme La Damnation de Faust, des extraits de La Symphonie Fantastique de Berlioz, des oeuvres de Wagner ainsi que l’opéra Iphigénie en Tauride de Gluck.

 

En 1904, la société est dissoute alors que l’activité de la salle semble florissante. Les biens sont en liquidation, la salle est vendue aux enchères dix mille cent francs en 1906 au seul enchérisseur, Paul Borrel, membre de la Chambre Musicale, agissant pour le compte de Gustave Fayet qui la louera et la revendra par la suite.

 

La salle Berlioz eut alors un destin multiple. Elle devient un dancing mondain, puis un skating, puisque le patin est à la mode. Elle abrite le Berlioz-Cinéma, puis le Cinéma Trianon … Elle passe de main en main, revendue ca et là ou encore offerte en donation pour un mariage. Elle est l’un des trois derniers lieux de spectacles encore conservés à Beziers sur les quarante quatre recensés, avec le Grand Théâtre et le Théâtre des Variétés. 

 

La programmation de la salle de concerts met en avant des artistes biterrois ainsi que des artistes internationaux tels que Pablo de Sarasate, Cortot, Nat, Rubinstein … 

 

Il y a quelques années, la salle prend le nom du Théâtre du Minotaure. Elle s’appelle aujourd’hui Théâtre du Minotaure / Salle Berlioz (TMSB)

actualités

à venir ... Le théâtre est actuellement fermé. Bon été. 

 
 

location

En attendant la réouverture du théâtre, pour toute demande de location d'espaces (répétitions, résidences, conférences, réceptions ...), merci de bien vouloir nous contacter en utilisant l'adresse email ci dessous. 

pratique

Théâtre du Minotaure - Salle Berlioz

15 Rue Solférino - 34500 Béziers 

 

contact